Actualités

Fermer Historique

Villages
Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 11 membres


Connectés :

( personne )
Historique - Vendanges 2014 au Gourt de Mautens

Témoignages des  vendanges 2014 au  Domaine Gourt de Mautens à Rasteau.

VueEnsemble.jpg

L'équipe en plein travail (Photo Jean Luc Dujon)

Des vendanges au long court, pour un millésime d’exception et très particulier : fin septembre l’ensemble des raisins n’étaient pas encore arrivés à maturité du fait des conditions météo du printemps et de l’été.

Les vendanges commencent le 22 septembre par la cueillette des blancs. Les grappes sont fréquemment attaquées par le  « ver de la grappe ». Le Gourt de Mautens ne supporte que des beaux raisins dans le pressoir. Aussi, jusqu’au 5 octobre dans les parcelles de blanc, il y aura un gros travail de tri.

JeromeTri.jpg

 

Jérôme en pleine action de tri (Photo Jean Luc Dujon)

Suivent les syrah qui arrivent tout juste à maturité mais qui elles aussi souffrent de divers maux et obligent à un travail de tri énorme. L’avancée des vendanges en est fortement ralentie Nous peinons à remplir le tiers d’une cuve dans une journée. Mais dans les paniers, il ne tombe que des bons raisins.

TriFin.jpg

Nico aussi en action, tri au grain près... (Photo Jean Luc Dujon)

Perfection oblige: si des oublis de mauvais grains subsistent, ils sont triés soit au tracteur, à la mise en caisse, soit sur la table de tri.

LudoTri2.jpg

Le tri à la mise en caisse le gros travail de ludo (Photo Jean Luc Dujon)

TriTable.jpg

Tri final à la table de tri (Photo JLD)

Dans les parcelles de counoises les ceps sont encore un peu jeunes. L’équipe va devoir redoubler d’attention. En effet ce cépage, quand il a moins de 10 ans, demande un travail très méticuleux, ce qui nous a encore ralenti.

BoyerBas.jpg

Le 1er novembre 2014 "au Boyer" temps magnifique. dernier jour des vendanges (photo Daniel Barrière)

Une bonne fée veillant sur le Domaine, le temps sera toujours au sec durant les 4 semaines de vendanges des rouges. Celles-ci se termineront en beauté sur des parcelles de grenache situées sur des coteaux, où le raisin sera à la fois à maturité et sain. Nous sommes le 1er novembre !

FinDeVendange2.jpg

Photo de fin de vendanges (Vanda prend la photo)

Le choix de l’excellence, Jérôme Bressy, a su le faire partager à toute l’équipe de vendangeurs. Sa façon de faire, qui impose une grande rigueur, a pour but d’obtenir de ses vignes ce qu’elles peuvent donner de meilleur. Une démarche bien comprise par tous, une gageure sur un millésime comme celui-ci.

Cette exigence Jérôme la mène jusqu’au bout. La biodynamie n’est pas un effet de mode, mais une option « philosophique » à laquelle il est accroché jusque dans les moindres détails. Si rien n’est laissé au hasard, c’est la nature qui est la maitresse suprême et ses éventuels caprices, des aléas pour lesquels il faut sans cesse adapter la méthode. Tout le travail de Jérôme consiste à laisser faire « la nature » au mieux, il donne « des impulsions » (avec les préparations biodynamiques), il laisse le temps faire, il observe beaucoup, essaye toujours de comprendre ce qui se passe avant de tenter d’agir. L’action est toujours parcimonieuse. Le cuivre et de souffre sont utilisés à des doses homéopathiques. C’est du travail d’artiste !

Les premiers jus que nous avons pu goûter durant ces vendanges semblent prometteurs, même s’il est difficile pour les novices que nous sommes de savoir ce que deviendra ce breuvage avec le temps. Au premier novembre il n’y avait toujours pas de souffre dans les cuves !

Au domaine Gourt de Mautens la vigne est un lieu de partage de savoirs, d’idées, de plats aussi, de vins parfois, la convivialité est un élément qui fait partie intégrante des vendanges.

LudoTri.jpg

Tri au tracteur réalisé par Ludovic. (photo JLD)

 

Ludovic, le beau-frère de Jérôme est aussi son compagnon de travail de tous les jours. C’est lui qui mène l’équipe avec un talent que pourraient envier tous les champions du « management ».

 A l’écoute tout en maintenant le niveau d’exigence nécessaire à la réalisation d’un grand vin, il sait encourager, dire ce qui ne va pas comme ce qui va, avec humour et sérieux, selon le besoin. Un grand vin ne peut être que le travail d’une équipe et dans celle-ci, le talent de Jérôme est allié à celui non moindre mais complémentaire de Ludo.

Repas.jpg

Monique de dos qui a supporté tout le monde 6 semaines !

Saluons dans l’équipe Monique Bressy, la maman de Jérôme. Par les bons petits plats qu’elle nous a concoctés chaque jour, elle a fortement contribué à maintenir notre courage. Et il en fallait pour pouvoir tenir sur la longueur.

Comme tout ça demande un gros travail de gestion, Marie a dû assurer cette partie, ce qui n'a pas toujours été facile pour elle.

C'est pour toute l'équipe une grande fierté que d’avoir participé aux vendanges 2014 de ce grand Domaine. Il est vrai qu’en amont un travail énorme avait déjà été réalisé par Jérôme Bressy aidé de Ludovic et ses petites mains habiles, Isabelle et Carole (entre autres).

CaroleIsa.jpg

Carole et Isa les travailleuses infatigables(?) (Photo Daniel)

Il reste l'étape vinification que Jérôme suit pas à pas. "J'accompagne" dit-il. Mais il ne lâche pas le chevet de ses vins comme ça, ils les suit, les goûte, les observe. Nous sommes certains qu'au bout du chemin ce travail donnera un grand millésime!

D. Barrière et Alain Rodriguez


 

 


Date de création : 09/11/2014 @ 13:05
Dernière modification : 17/09/2015 @ 10:28
Catégorie : Historique
Page lue 2456 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Foire de Cairanne
Recherche



VGC84

Fermer Historique

Fermer Pourquoi ce site

^ Haut ^